• "Je trouve que cette oeuvre est vraiment unique, les personnages sont tous authentiques et l'histoire est vraiment prenante."

    Mangastra

    "Une oeuvre de Dark Fantasy que les amateurs du genre vont prendre plaisir à dévorer."

    Dany C. Picard

    "Entre mythologies, croyances, royaumes, guerres et magie, Le sang des Mor a frôlé d’extrêmement près le coup de coeur. Ce bouquin ne vous laissera aucun temps de répit. Foncez ! "

    Au Fil des Mots.

    "Batailles, trahisons, complots, sang, cadavres, tout est bien imaginé et décrit pour que l’on se sente vraiment dedans."

    La biblio de Mogo.

     

    Ils vous ont convaincu ? Il suffit de cliquer sur le lien sous la couverture pour vous procurer le livre ! Merci encore à tous de votre enthousiasme ! ^^

     

     

     Commander

     

    E-BOOK : 7,30 euros SEULEMENT !

    Broché : 19,99 euros

     

     


    votre commentaire
  •  

     Commander

     

    Bonjour à tous, je sais que ça fait longtemps que je n'avais pas posté ici, mais j'étais en pleine écriture de mon tome 2. Si vous n'avez pas encore le premier, je vous invite à le commander sur le lien ci-dessus ! ^^

     

    Quoi de neuf ? Deux nouveaux articles sur le blog. Tout d'abord, un zoom personnage particulièrement glamour que je vous invite à retrouver ici et surtout, une super foire aux questions à propos de moi et de ma saga que vous pouvez lire !

    Sur ce, je retourne écrire les péripéties de ce tome 2 et vous souhaite une excellente lecture du premier pour ceux qui sont en plein dedans. Des bisous !

     

     


    votre commentaire
  • Coucou à tous ! ^^

    Quand on commence à nous connaître, forcément, il y a toujours des gens qui nous posent des questions. Toujours. Voici la réponse à quelques unes d'entre elles ! :)

     

    Depuis combien de temps écris-tu ?

    Depuis l'âge de douze ans, si je ne me trompe. En réalité, je crois que j'ai commencé peu après que mes parents aient connecté mon ordinateur à internet et que j'ai découvert l'univers des fanfictions. Quelques fanfictions d'Eragon, de pokémon, etc. doivent encore traîner au fin fond du net, dans les archives de skyblog notamment (j'ai entendu dire que la bnf avait une copie de certains de nos blogs d'ado ? :D)...
    Vers quinze ans, j'ai écrit ma première histoire originale, qui dépeignait une romance interdite entre deux personnages venant de deux peuples en guerre dans un univers space-opéra. Je l'ai toujours, mais il y aurait un gros travail de réécriture à faire dessus pour que ça vaille la peine d'être lu (car en soi, la romance interdite, c'est maintes fois vu maintes fois lu maintenant). Néanmoins, quand je la parcours de nouveau, je remarque que je réfléchissais déjà sans vraiment m'en rendre compte à des thèmes dont on parle beaucoup aujourd'hui. Féminisme (dans le lycée où j'étais, on en parlait pas vraiment), tolérance, une condamnation explicite de la guerre et des violences, les questions environnementales...
    J'avais osé montré mon écrit à ma professeur de littérature de première. Elle avait qualifié ce texte de "très riche" et m'avait encouragée à poursuivre. A partir de là, je ne me suis plus arrêtée.

    Qu'est-ce qui te vient en tête en premier : l'univers, l'histoire ou les personnages ?

    Les personnages. Incontestablement. Je les vois parfois en rêve, ou alors quand je compose une musique. Des sortes de visions, un peu comme si j'y étais. Ce jeune homme armé d'une dague et perdu dans le désert aux grands yeux noirs et tristes dont le visage a flotté allégrement dans mon esprit ? C'était Shaïn.
    Ces pauvres bougres gémissant cloués à un pilori dans un coucher de soleil sanglant ? C'étaient Iskhan et les siens...
    Evidemment, après, il faut trouver un contexte à ces espèces de "scènes" qui surgissent dans mon esprit sans crier gare. Mais cela finit toujours par venir. Un de mes tocs d'écriture est d'ailleurs souvent d'avoir des descriptions plus détaillées pour les personnages que pour les décors. Je pense que cela doit venir du fait que ce sont souvent leurs expressions de visage et leurs situations qui restent gravées dans ma tête lorsque je sors de ma rêverie.

    Mais alors, l'idée du Sang des Mor t'est venue comment ?

    Après cette rêverie où je voyais un jeune homme cloué à un pilori, j'ai imaginé l'histoire d'un peuple opprimé parce que capable de pratiquer naturellement la magie. Cependant, je ne savais absolument pas comment l'histoire allait commencer. J'ai donc simplement gardé l'idée en tête pendant près d'un an. Puis finalement, un beau jour, j'ai eu le déclic alors que j'avais la vision d'un combat d'arène. Le personnage de Shaïn était né, et avec lui, le début de cette saga !

    Ton pire cauchemar d'autrice ?

    La faute d'orthographe page 365... Non, c'est une blague ! Plutôt le vertige de la page blanche. Il y a un roman que j'ai commencé il y a des années sur un forum d'écriture, et que je n'ai finalement JAMAIS réussi à terminer. Et j'en ressens une terrible frustration pour la simple et bonne raison qu'aujourd'hui, quand je compare avec d'autres écrits, je me dis que ce texte-là, je l'avais vraiment écrit avec toute mon âme.

    La scène du tome 1 que tu as le plus aimé écrire ?

    Un de mes meilleurs moments d'écriture a été la bataille de Tyria (avant bien évidemment le terrible passage sur le massacre des civils). J'ai ressenti la peur d'Ylan et de Ahrim comme si j'y étais, pendant que je l'écrivais, et pendant que je me relisais ! J'ai aussi particulière aimé raconter tout l'arc se déroulant à Mavhir. Je crois que ce sont les chapitres où les descriptions de décor sont les plus soignées.

    Le protagoniste du Sang des Mor qui te ressemble ?

    Si on ne prend en compte que la personnalité, je dirais que le protagoniste qui a le plus de moi serait Shaïn. Il est fort, bienveillant envers autrui et estime qu'il faut savoir s'écarter des règles quand une cause est juste. Il est aussi très loyal envers ses amis et la personne qu'il aime, ne laisse pas l'attrait de l'argent ou du pouvoir corrompre son coeur. Cependant, sa capacité à aimer aveuglément le rend faible et sera la cause de nombre de ses malheurs et erreurs de jugement. Dans ma vision de l'humanité, je pense que cette capacité à aimer et à ne voir que le meilleur chez les gens qui nous sont proches est une marque typique des bonnes personnes. Mais évidemment, dans les milieux hostiles, ce sont souvent les premiers à se trouver dans la mouise.

    De tous les personnages du Sang des Mor, Shaïn est celui qui se rapproche le plus d'un héros, vu que la plupart du temps, il n'a aucune mauvaise intention, excepté envers les gens qui lui ont fait du mal ou à Aylin. Je dois bien avouer que c'est un personnage que j'aime beaucoup.

    Et du coup, le personnage que tu détestes le plus ?

    Ionéos. Je dirais que plus que le détester, ça serait le mépriser. Je pense que vous comprendrez assez vite pourquoi.

    Si tu devais renaître dans un peuple de ton roman, lequel choisirais-tu ?

    Les Drakhans. Ok, ce n'est pas les plus tendres, mais il y a la proximité avec les dragons, quoi ! Ca n'a pas de prix ! (fan de dragons). :D Et en plus, ils vivent en bord de mer, c'est toujours mieux que de mourir de chaud dans le désert.

     

    Si vous avez d'autres questions, surtout, il ne faut pas hésiter à le dire en commentaires, en DM sur Instagram ou Facebook ou encore, sur mon adresse email pour les plus timides ! ^^

    Des bisous ! :)

     


    2 commentaires
  •  Commander

     

    Dans l’Empire d’Altanis, tenu d’une main de fer par l’Impératrice Yanra Gunsan, le peuple Mor gémit sous le joug des citoyens Altaniens. Craints à cause de leurs pouvoirs et de leurs mystérieux yeux lavande, ils sont massacrés et réduits en esclavage depuis plusieurs décennies. Mais brusquement, tout va changer…

     

    Un jour, Iskhan, avec l’aide de deux amis, parvient à tuer son maître et à détruire les chaînes qui les asservissent. Avec leur aide, il pourrait devenir le libérateur de son peuple…

     

    Pendant ce temps, d’autres ennemis de l’Impératrice Yanra se liguent pour l’abattre. Qui s’emparera du trône d’Altanis ? En tout cas, nul ne devra sous-estimer la dangerosité du sang des Mor...

     

    Fantasy dans un univers orientaliste et coloré, ce premier tome vous entraînera dans la quête de revanche d’un peuple opprimé, voyageant dans une contrée où règnent le meurtre et la trahison...

     

     

    Qui n’a pas rêvé en lisant l’Odyssée d’Ulysse ? Qui n’a pas ouvert les yeux ronds en découvrant les pyramides égyptiennes à la télévision ? Qui ne s’est pas laissé bercer par des récits datant de l’antiquité, et qui n’a pas, l’espace d’un instant, imaginé ce que pouvait être la vie dans des époques lointaines, où les dieux côtoyaient les hommes ?

     

    On a noté les succès des péplum, de séries comme Rome et celui des docu-fictions. On a vu les jeux vidéos et les univers fictionnels s’inspirer de cette mythologie venue de nos ancêtres. C’est également le cas de nombre d’auteurs.

     

    Les personnages de mon roman et les civilisations d’où ils viennent sont tous purement fictifs, mais ils tiennent leur essence à la fois de ma passion pour la fantasy, mais aussi pour la mythologie.

     

    Ils sont jouets de dieux cruels, et certains ont bien du mal à conserver leur libre arbitre. Ils sont rois, reines, princes, princesses, serviteurs, servantes, esclaves ou espions. Ils sont orphelins ou évoluent dans des familles où l’ambition domine la moindre affection. La magie, bien présente, vient retourner brutalement le cours de certains événements…

     

    Si vous êtes adeptes des récits épiques à la façon du Trône de Fer, Le Sang des Mor est pour vous.

    Et en guise d'apéritif, vous pouvez lire les deux premiers chapitres  ici !

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Bonjour les amis !

    La Confrérie de l'Imaginaire prolonge la promotion sur les livres de la boutique ! En ce moment, pour deux livres achetés, un livre électronique offert, donc n'hésitez surtout pas si vous ne vous êtes pas encore procuré le premier tome du Sang des Mor.

    Le second tome avance... Lentement, mais sûrement... ^^

    Notez que je continue à développer l'univers dans l'objectif de peut-être faire également un jeu de rôle, donc n'hésitez pas à me contacter si un projet de cet ordre vous intéresse. D'ailleurs, je pense écrire bientôt un petit article sur l'influence de l'écriture dite "rôlistique" dans l'écriture d'un roman.

    En attendant, prenez tous bien soin de vous et je vous dis à bientôt  !

    Votre Isis.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique